End of Summer : 5 astuces pour garder un peu de soleil dans ton corazon !

Voilà, snif, snif…vous sentez cette odeur ? C’est celle de la fin d’été ! C’était beau, c’était bon, et c’est incessamment sous peu fini. Bientôt la sécheresse des feuilles d’automne caressera nos sneakers avant de se déposer sur les trottoirs, la grisaille remplacera ce soleil qui nous donnait à tous l’air de jouer dans Melrose Place, et, au cas où on n’a pas bien capté, le vent se chargera de nous faire comprendre que les robes, les maillots, les shorty-shake-ton-booty et cie …eh bah c’est pour le fond du placard maintenant.

MAIS, on peut quand même tricher un peu et ne pas perdre tous les avantages estivaux bienfaisants et kiffants : en domptant notre esprit pas content du tout de voir la rentrée se rabouler à grands pas…

Comment ? En conservant un peu d’été dans son cœur oooh !

summer forever or nah

Comment ? Eh bah comme ça :

 

ASTUCE NUMBER 1 : GARDER LES BONNES HABITUDES

cool raoul

En vacances, on est plus cool, logique.

Et du coup, on vit mieux : on prend son temps ; on sourit beaucoup ; on est plus ouvert, aux nouveautés (« tiens, y a un concert-expo percussions-booty-painting. »), aux inconnus – (coup de coude cordial à votre voisin d’expo : « ha ha, ils sont vraiment bons leurs mojitos ici …oh vous avez vu ils vont passer aux booty-maracas ! »)…Bref on est en mode « tren-quiiiii-lle » !

Eh bah, y a aucune raison de changer ça de retour en ville.

On continue à vivre bien, calmement, doucement, même si les gens derrière gueulent qu’un escalator c’est fait pour être monté ; on reste ouvert, on sourit, à tout le monde, même aux contrôleurs, même aux pervenches, surtout à son chef… parce que la bonne humeur c’est connu, c’est communicatif !

Bref on continue à penser positif, zen !

Et on attend que ça passe.

souriez

 

ASTUCE NUMBER 2 : GARDER SON SUMMER LOVER

summer love

Bah ouais, quoi de plus “vacances” qu’un amour de vacances ? Rien on est d’accord. Le ramener chez vous à la maison, du coup, c’est comme avoir un rab de RTT…another day in paradise !

Mais tout le monde n’a pas ce luxe.

Bah oui, des fois par exemple, eh bah, l’amour de vacances, il veut pas lui/elle, venir chez vous ; ou des fois eh bah c’est vous qui n’en voulez pas : son bronzage s’effritant vous découvrez sous le masque magique de la dorure de l’été un personnage pas ragoutant qui vous fait même un peu peur…

Pas de là à ne pas en garder de bons (et lointains) souvenirs, mais, vivre ensemble en dehors de la playa…heu, vous savez pas quand même !

C’est pour ça que les photos existent : gardez votre summer lover en peinture ou bien au chaud dans votre téléphone…Bref dans un endroit où il ne pourra pas vous embêter mais d’où vous pourrez l’extirper chaque fois que vous en sentirez le besoin : un coup de blues, une copine à impressionner…!

this is my boyfriend

 

ASTUCE NUMBER 3 : CREER UNE PLAYLIST SPECIALE « WHAT I DID LAST SUMMER »

last summer

La mémoire se cache dans chacun de nos sens, Proust avait sa madeleine et vous, vous avez votre MP4 !

Tous les sons qui vous ont fait kiffer cet été, bah ils sont là, fidèles au poste, pour vous rappeler le temps des cerises, vous accompagner et vous aider à garder le moral quoi qu’il arrive loin de la plage et du sable chaud.

dancing office

 

ASTUCE NUMBER 4 : INGURGITER UN MAX DE VITAMINE C

vitamine c santé

Mangue, orange, fruit de la passion, goyave, papaye, mmm des fruits qui sentent bon les vacances… et qu’on trouve aussi en bouteille au supermarché !

Alors on se gêne pas, on continue à s’inspirer de Marcel, en se servant cette fois, non pas de l’ouïe mais, comme lui,  du goût pour se taper un petit retour vers le futur et replonger, un bref mais exquis instant, dans les délices de l’été !

Cette méthode marche aussi avec le taboulé, la salade niçoise, la glace à la vanille, les filets d’anchois…

Tout ce que vous avez bouffé last summer ne manquera pas, de retour à la réalité, de vous filer une petite larme à l’œil et de remplir votre cuisine, votre Tupperware et la cafèt’ de votre entreprise de ce soleil tant aimé et tant regretté !

happy meal

 

ASTUCE NUMBER 5 : NE PAS RENDRE LA CLEF DE L’HOTEL

hostel

 

Si là là tout de suite, vous êtes encore en vacances et que vous commencez à sentir un petit couci-couça dans votre ventre parce qu’après demain c’est le retour au boulot… il est encore temps de vous préparer une petite rentrée pas trop hardcore !

Il vous suffit d’emporter avec vous quelque chose qui à jamais vous rappellera comment que vous, Josianne, Gilbert et toute la clique vous vous marriez trop bien en rentrant de boîte, en dab-dansant et en essayant de ne pas vomir vos mojitos dans les couloirs de l’hôtel…

Ce quelque chose, c’est le pass de votre chambre d’hôtel.

Un objet symbolique fort, qui une fois encadré et posé sur le table de votre salon vous donnera la pêche et la force de tenir jusqu’aux prochaines holidays !

see you next year

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *