Entertainment : peut-on ambiancer et être un artiste sérieux ?

Aheeem ! … Crac, croc, crac…Hum, aaaheem ! Excusez-moi mais ça fait un bon paquet de petit bout de temps que j’ai pas écrit, et quelques étirements, craquements de doigts et grattages de gorge étaient nécessaires pour commencer cet article en bonne et due forme !

Ça va les pains-co ? Ça fait longtemps hein ?! Enfin pas si longtemps que ça si on regarde en vrai non ?… Dix ? Quinze jours ? Plus…? Nooooon ?!!…Siiiiiiiiii…??? Nooooooon… ?!!

Vous avez remarqué comme il y a pas moins fiable que la notion du temps ? Comme les même cinq, vingt, trente, soixante secondes, minutes, heures ou journées peuvent paraître super courtes ( tel un nez à la mode !)  ou hyper longues  (telles des jambes supra tendance !) ?

C’est fou ça ! Et quand en plus on n’est pas d’accord sur les chiffres, quand on n’a pas réglé nos montres pareil…ben là c’est le bordel !

En mode :

 « J’te jure je passe vite fait voir Samir et Bernard et j’te rejoins toute de suite après pour bouffer !

Vite fait genre combien exactement ?

Vite fait ! T’inquiète ma canardeadoréetoutegentilleetjoliemagnifiquetteàquijoseraisjamaismentir !

– … »

OU :

« Mais stressez pas rhooo ! C’est tout facile à faire qu’ils ont marqué sur la notice : 35 min chrono pour la monter cette bibliothèque-imprimante-cuisinière !

– Au magasin, il avait dit 37 le vendeur…

– Il n’y connait rien !

– …»

OU :

« Mesdames et Mesdames, en raison de difficultés lors du blablabliblablablou…le train aura un retard de dix minutes…aaaaaaaaheem !

– …»

Bref ! Bien que captivant, le temps et la subjectivité avec laquelle nous êtres de chair, de sang, d’os, d’émotions, de sentiments, de passion, de mauvaise foi…  l’abordons, ce n’est pas le sujet du jour pas vrai !

NON LE SUJET D’AUJOURD’HUI BAH ÉTRANGEMENT C’EST CELUI ÉNONCÉ DANS LE TITRE : PEUT-ON ÊTRE UN AMBIANCEUR ET EN MÊME-TEMPS- À-LA-FOIS UN ARTISTE SÉRIEUX ?

J’vous explique.

La dernière fois j’étais dans la rue avec une copine, enfin, on était assises à un arrêt de bus, et je me livrais à une de mes activités préférées : écouter, non pas ce que la personne avec qui je parle me dit, mais plutôt ce qu’une autre, généralement un parfait inconnu (celui dont le discours me parait le plus alléchant dans les parages), raconte.

C’est très drôle comme jeu ! Très impoli, mais très drôle ! Essayez un jour vous verrez,  vous apprenez plein de trucs marrants sur des gens qui savent pas qu’ils sont écoutés ! Ou des fois, plus poilant encore, sur des gens qui envisagent la possibilité d’être écoutés et qui essaient de leur mieux de divertir leur public éventuel !

Là j’pense que les gens, c’était un mec avec sa nana, bah ils pensaient pas du tout qu’on les espionnait écoutait…

Et donc ce gars et sa go, mes partenaires de jeu du jour, ils étaient en pleine discussion, pas du genre la conversation enfiévrée et survoltée, mais plutôt celle où il n’y a pas beaucoup de mots mais plein de trucs du coup qui se passent niveau communication non verbale.

Enfin si en fait, la fille elle, elle était plutôt excitée, mais le gars il avait l’air #blasééééééééééé. Apparemment, ils revenaient d’une avant-première de film ou un truc dans le genre, et la nénette elle était toute guèze d’avoir rencontré un des acteurs !

Elle arrêtait pas de répéter : «Nan mais tu te rends compte …nan mais tu te rends compte ! » Et lui il tiltait pas (ils étaient debout tous les deux bien dans mon champs de vision), il faisait juste « hum, mouais…hum…mouais » en soulevant les épaules de temps en temps.

En fait, j’pense que c’était un film comique ce qu’ils avaient vu parce qu’en plus de « nan mais tu te rends compte !», la fille lançait parfois des petits  « hi hi, trop drôle !» en rougissant, et là… ça se voyait qu’elle pensait plus à l’acteur qu’au film !

Bon voilà c’est à peu près tout, mais juste au moment où le bus est arrivé, la nana a lâché un énième : « Nan mais tu te rends compte ! », et là son mec lui a répondu : « Non mais ça va c’est pas comme si t’avais fait un selfie avec Nananithevkov ! »

Bah mon gars si vous aviez vu ça ! C’était pas beau à voir la déception de la meuf !

Tu vois des fois dans la vie, il en faut pas beaucoup.  « Non mais ça va c’est pas comme si t’avais fait un selfie avec Nananithevkov ! » : c’est une phrase plutôt courte, sans gros mot ni rien. Et, quand son copain lui a dit, j’vous jure, il a pas crié, non il l’a dit genre normal, tonalité et volume vocaux moyens, plats presque même…

Mais ce mépris mon gars ! J’vous dis…le vent qu’il lui a mis…il était tellement fort… Qu’il m’a même secoué le beau chignon choucroute que j’avais ce jour-là ! 

Et du coup, ben vous avez compris ça m’a amenée au thème d’aujourd’hui !

POUR LA FILLE…

L’acteur – comique donc hein on suppose – qu’ils avaient vu était presque un demi-dieu et cette journée et sa rencontre était des pinaise de trucs de ouf dans sa vie ! Bah oui, c’était criant !

Ses joues étaient toutes rouges alors qu’il faisait pas si froid que ça ; elle avait tapé une mini-jupe alors qu’il faisait un peu froid quand même en vrai et que ça se voyait à la façon dont elle la tripatouillait qu’elle était pas du tout habituée à taper des mini-jupes ; quand elle parlait à certains moments on aurait dit qu’elle allait devenir plus rouge encore : elle gonflait la poitrine comme quand on on retient sa respiration et d’un coup elle sortait un énorme soupir tout content et tout bruyant « hmmpppf…pfffffffffffffffFFFFFFFF » ; elle sautillait sur place aussi en blablatant en mode « nananèèèèrEEEuuUUUh ! » ;  et puis bien sûr il y avait ses fameux « nan mais tu te rends compte !»…

POUR SON GARS…

Bah vous l’avez compris, cette journée c’était une journée normale voire casse-burnes et l’acteur de ce fichu film méritait au mieux un crachat dédaigneux, qu’il a d’ailleurs fini par balancer –symboliquement du moins – à sa copine (à défaut d’avoir osé le faire à l’intéressé…ça soulage quand même) avec sa comparaison foudroyante et venimeuse à Nananithevkov.  

Allez, il faut que je vous l’avoue : moi non plus je ne sais pas qui est Nananithevkov ! Mais bon, vu la façon dont ce type l’a utilisé pour dégommer l’enthousiasme de sa nana, je pense que ça doit être un bon, un Grand même, un mec qui pèse…un Argument !

Vous savez les « arguments », ce sont ces gens, ces lieux, ces activités qui sont tellement fameux qu’il vous suffit de les évoquer dans une discussion pour briller d’intelligence et de distinction.

Rien que le fait de connaitre leur nom fait de vous un être supérieur !

Et à l’inverse, il y a certains gens, certains lieux, certaines activités qui même s’ils sont connus et pratiqués par tous,  gardent aux yeux de certains une certaine aura…drôle ! Généralement plutôt des choses  tournant autour de l’ambiançage…

Ça donne parfois l’impression qu’il y a les « convenables » et les « pas convenables », , les « sérieux » et les « pas sérieux » ; les Nananithevkov et les autres !

Avouez que ça pousse quand même à réfléchir…

Vous voyez là, l’acteur dont la fille de l’abribus était secrètement amoureuse, eh bah il se trouve que c’est un comique. Il fait rigoler, glousser tout ça, il AMBIANCE…Mais est-ce que ça veut dire qu’il est pas aussi « sérieux » que l’acteur dont le gars de l’abribus était secrètement amoureux, Nananithevkov ?

Le fait d’ambiancer empêche-t-il l’ambianceur  d’aspirer à la sainte sériosité ? Telle est la question.

BON ALLEZ, PETIT FOCUS SUR LES MOTS ET LEURS SIGNIFICATIONS

AMBIANCER

On sait à peu près tous ce que ça veut dire ?  Non ?

Bah voilà un truc qui devrait vous mettre la puce à l’oreille au cas où : ambiancer ça veut dire mettre l’ambiance.

Et en général, artistiquement on va plutôt mettre dans cette case des personnes qui vont avoir des qualités telles que : la pêche (pas celle qu’on garde hein ? celle qu’on donne), le dynamisme quoi, la joyeuseté, l’humour, l’exubérance…

Il peut y avoir donc des acteurs ambianceurs, mais aussi des chanteurs, des danseurs, des dessinateurs, des animateurs, des instituteurs, des agriculteurs ambianceurs…Peu importe, c’est surtout un style en fait !

Pour vous donner des exemples : Desiigner et Kevin Hart, peuvent chacun dans leur catégorie être qualifiés d’ambianceurs. Mais pas qu’eux…Rae Sremmurd, Soulja Boy, Dj Arafat, Prince ou Beyoncé sont aussi de sacrés ambianceurs !

Quand ils arrivent sur une scène ou dans des enceintes en soirée, ils provoquent liesse et gros enjaillement !

SÉRIEUX maintenant 

Eh ben voilà, c’est dans ce mot que réside tout le mystère !  

Pourtant en général on sait tous ce que veut dire « sérieux », c’est pas un adjectif si complexe que ça, ça veut dire…SÉ-RI-EUX voilà.

Oui mais sé-ri-eux genre « sévère », ou plutôt « réfléchi », « authentique », ou bien encore « important » ? Vous voyez, ce sont des interprétations qu’on pourrait toutes à peu près placer dans la même boîte sans qu’elles ne désignent cependant la même chose… !

Allez hop, direction Larousse ! Selon eux « sérieux » peut signifier :

– Qui attache de l’importance à ce qu’il dit ou fait, respecte ses engagements, agit conformément à ce qu’on attend de lui, avec attention  → Et dans ce cas il n’y a aucune raison que Chris Rock, Jim Carrey ou Jamel Debbouze ne soient pas des artistes « sérieux » !

– Qui est fait avec soin   Bon ici ça se corse puisque c’est souvent là précisément que se glisse la suspicion la plus commune à l’encontre des ambianceurs : on pense que ce qui est « fait pour être léger » est « fait légèrement » !  Mais c’est pas vrai !

On peut avoir réfléchi super longtemps pour trouver un truc super con qui fera super rire des gens super intelligents ! On peut aussi avoir pris beaucoup de soin à pondre Coin coin dans ton groin même si ce n’est « qu’un  tube de l’été de plus » diront certains…

– Qui s’appuie sur des bases sûres, sur quoi on peut se fonder Eh bien on aborde là la question de la qualité artistique : les ambianceurs peuvent-ils être des artistes « lourds » ?

Bah bien sûr Gérard  ! Après c’est du cas par cas, il y a des ambianceurs lourds et des ambianceurs tout légers-légers on est d’accord. Mais qui pourrait affirmer que, selon cette définition, Michael Jackson ou James Brown, des ambianceurs-EMPEREURS, n’étaient pas « sérieux » ?!

– Marque l’intensité, l’importance C’est un peu dans le même registre ça, bon bah Michael et James ont déjà répondu non ?

– Dont la conduite est irréprochable Hiiiiiii…Moi je vous laisse avec vos problèmes-là !

Non vraiment ? Je n’ai pas ce temps-là moi ! Vous vous imaginez ? Aller checker tous les placards de tous les ambianceurs de la Terre pour voir s’il y a squelette dedans … ? Han han… Définition suivante svp.

– Qui présente un caractère de gravité Ça continue. Larousse-là…ils aiment les blèmes-pro ! Comment tu veux répondre à ça… ? Je connais pas ces gens moi, je sais pas si ce qu’il  y a dans leur placard c’est gravité ou pas ! Je fais un article sur les artistes pas une enquête policière. Next.

– Qui ne plaisante pas, dont la physionomie, l’expression sont graves → Ah enfin on revient dans le cœur du sujet ! Mais ils m’ont fatiguée là avec les deux du dessus…

Bon bah oui en tous cas ça arrive que des clowns ou des animateurs de centres commerciaux aient l’air tout triste ou tout fâché… mais c’est un staïle qu’ils se donnent.

– Qui fait appel à l’attention, à la réflexion, par opposition à ce qui est distrayant, amusant Et voilà ! On va pouvoir finir sur ça parce que c’est dans CETTE définition que se niche toute l’ambiguïté bordélique du del-bor !

Dans notre société, la réflexion et toutes les activités qui y mènent se placent en haut de l’échelle de valeur collective inconsciente (pas en haut genre sommet, non là ce sont les activités à rentabilité extrême ), et la distraction, elle, est plutôt au milieu/bas (tout en bas, il y a tout ce qui est considéré comme ni amusant, ni intelligent, du genre travaux manuels, loisirs créatifs, couture, jardinage, spiritualité, tâches ménagères…).

Du coup, même dans le divertissement, l’entertainment, qui par essence est donc plutôt un truc destiné à distraire, on a parfois tendance à trop vite cataloguer l’ambianceur, à le snober !

Pourtant, gamberger, réfléchir, c’est bien mais…si l’homme ne faisait que ça et bah il finirait comme ça  

Pas beau à voir hein ?… Preuve que  l’ambianceur a sa place dans notre écosystème !!!

Et de plus, qui a dit qu’il ne pouvait pas faire son job, ambiancer, ET amener à la réflexion ? Bon c’est vrai que c’est difficile de réfléchir et de Juju On That Beat en même temps…mais pas impossible !

Le nombre de messages super importants, super réfléchissants, super SÉRIEUX qu’on peut  faire passer à travers une musique rigoulote ou un sketch débile…  

J’sais pas vous, mais moi je lui aurais répondu ça au bonhomme de l’abribus si j’étais sa copine :

« Nananithevkov, j’le connais pas mais ça m’étonnerait qu’il soit cap de faire rigoler toute une salle pendant 1H et 14min, de chanter aussi bien qu’un triton, de faire du jet et du surf comme un boss, de balancer des cascades de folie sa mère… Tout ça rien que pour œuvrer contre le réchauffement climatique ! …Si c’est pas sérieux ça.»

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *