Sapologie: Être stylé en hiver, c’est comment ?

habits-mode-fashion-hiver

On se la pose au printemps, on se la pose en été, on se la pose en automne, on se la pose en hiver, c’est…c’est…la question du style bien sûr ! Comment que je vais m’habiller maintenant qu’il ne fait plus le même temps qu’hier ? Comment que je vais garder la classe suprême sous cette météo despotique et vilaine? Comment, par tous les ciels, vais-je tenir le cap et rester le Pape de la Sape?

Chaud, froid, tiède, humide, sec… le climat change sans arrêt, forçant fashionistos et fashionistas à lui courir après !

Première chose pour garder style et contrôle: trouver un météorologiste SÛR parce que la météo c’est comme les sondages électoraux, quand ils se trompent ça peut faire tout drôle.

tout-drole

Ensuite, eh bah trois fois rien : gavez-vous juste de tous les articles fashion de ce merveilleux blog !

Cet été, je vous ai livré toutes mes astuces pour être au top durant les 95 prochaines saisons estivales de votre vie, et juste après je vous ai donné quelques tips pour déchirer à la rentrée ! Donc normalement, la mode à la plage et les looks à adopter en automne, vous gérez : vous savez briller aussi bien sous le soleil le plus hardcore que quand il pleut des feuilles d’arbre toutes beiges.

#derienc’est pourlamourdelart

fashion

Mais quid de maintenant? Être couvert en hiver ou être stylé en hiver… telle est notre interrogation !

Premier réflexe  d’homo sapiens quand les températures baissent : se jeter sur ce qui rappelle de près ou de loin la chaleur de la couette et des couvertures, aka, des vêtements chauds. Normal ! Mais il y a quand même quelques règles vestimentaires à respecter si on ne veut pas finir par ressembler à un bonhomme Michelin.

La bonne nouvelle c’est qu’animée par une bonté d’âme et un altruisme hors du commun, j’ai repensé  à tous les hivers de Sapeuse que je me suis tapés et que, ces règles je les ai répertoriées rien que pour vous !

Mesdames et Missieurs, laissez-moi vous présenter mon humble méthode pour réussir une hibernation stylistique de bâtard : la Dad and Mom Say Method.

repertoire

Vous vous rappelez quand vous étiez petit, vous ne pouviez pas sortir de chez vous par période de grand froid sans que vos darons vous donnent un petit millier de recommandations vestimentaires (« Mets ton écharpe », « Ferme ton gilet », « Enfonce ton bonnet », « Enfourne ta soupe…heu…lassitude …enfile tes moufles »).

Et bien pour rester un sexy mother f*cker cet hiver, il vous suffira d’appliquer ces conseils qui vous ont saoulés accompagnés toute votre enfance…en les remixant juste ce qu’il faut !

fashion-remix

 

FERME CORRECTEMENT BIEN TRES BIEN BIEN TON MANTEAU

Dans ce conseil, il y a du vrai, du faux et des nuances.

Le vrai c’est que quand il caille, il vaut mieux mettre un manteau, le faux c’est qu’on est pas obligé de le fermer-FERMER, il y a plein d’astuces qui permettent d’exploser les records en matière de style sans s’exploser la gorge et les poumons.

On peut porter son manteau ouvert et compenser en jouant avec la superposition de vêtements plus fins en dessous ; ou mettre deux pardessus, par exemple : un petit blouson et un caban ;  ou encore acheter de jolies et grosses écharpes bien dodues…

Et, surtout, j’en arrive aux nuances, maintenant qu’on est grand on peut porter une attention toute particulière à la deuxième partie du conseil, « ferme ton…MANTEAU » ! Eh ouais, il y a manteau et MANTEAU. Le premier sert à couvrir et protéger du froid, le deuxième sert à couvrir, protéger du froid et, avant tout : à révéler au monde entier les bêtes de mode que nous sommes !

manteaux-blousons-mode-hiver1 Manteau, Bershka ; 2 Manteau, Lener ; 3 Bomber, Alpha Industries ; 4 Veste imitation fourrure, Jakke

 

METS TA CAGOULE

« …Ou t’auras froid, t’auras les glandes t’auras les boules. »

Fous ta cagoule quoi wesh ! Non la vérité, ça c’est le conseil qui dégoûtait petit ! Les cagoules quel enfant kiffe ça ? Ils sont tout jeunes et tout, mais ils ont déjà une conscience aigüe des catégories socio-stylistiques et franchement, même et surtout à  5 piges, ils savent que les cagoules ça donne un sacré air de boloss !

Mais ce qu’ils savent moins c’est que quand t’es grand, eh bah les cagoules ça fait plus boloss du tout.  Au contraire, ça donne un petit genre de thug bogosse là tak tak bien tic tac bueno bien ouaais ouaais.

Donc les darons avaient raison en fait, c’est frais ! Mais pour être honnête tu peux varier des fois hein : chapkas, bonnets, casquettes…d’autres couvre-chefs quoi !

Parce qu’une cagoule ça claque bien sa tata quand tu t’es bien habillé, que t’as sorti tes plus belles idées en matière de look streetwear et tout… Mais, tous les jours une cagoule : avec le costard, pour aller faire un footing, pour aller acheter du pâté… Ça fait suspect quand même !

chapeaux-bonnets-cagoules-hiver

1 Passe Montagne, Treesco ; 2 Bonnet, Calvin Klein ; 3 Chapka, Stetson

 

ON RESSORT …LES BOOTS !

Ah ! Non, pas les boots s’il vous plait monsieur !…

Oh la la, après la cagoule c’est quand même le cauchemar n°1 des mômes en hiver. Les belles bottes bien chaudes qui font des beaux pieds bien déformés.

Eh bah, comme la ca-cagoule ou le vin, les boots gagnent en valeur avec le temps !

Quand t’es gamin, une chaussure stylée c’est un truc bien dessiné, une belle paire de Jordan futuriste ou des petites babies toutes brillantes et toutes bien moulées sur tes petons.

Quand t’es grand gaillard(de), ça peut, mais…Il faut le dire, on n’a rien contre les choses bien chaudes et bien difformes : ça met en valeur notre beauté suprême !

Vous ne me croyez pas ? Demandez aux créateurs des Ugg (littéralement les « moches ») !

bottes-mode-hiver

1 Bottes fourrées, Ugg ; 2 Bottines bicolores, Hunter ; 3 Bottines à plateforme, Windsor Smith

 

FAIS L’OIGNON

Je l’ai un peu abordée dans la partie « manteaux », la technique de l’oignon c’est celle où vous mettez : un petit tee-shirt, puis un deuxième, puis un sous-pull, puis allez… un deuxième…troisième… quatrième sous-pull par-dessus, là, vous arrivez normalement au pull-over, qu’une fois mis vous doublez d’un autre pull, suivi d’un sweat…renforcé par un deuxième sweat à capuche…

…Gnah, le gilet maintenant, gnnnnaaah (bah ouais ça commence à être dur à enfiler tout ça)…

Ça y est ? Ok, on continue, donc le gilet, bon on est raisonnable, pas de deuxième gilet là, direct : la petite veste, voilà impec…et maintenant : la DOUDOUNE !

Ça c’est faire l’oignon version bambino.

Non pas que la tactique n’aie pas du bon, mais disons qu’elle peut être améliorée.Et ça commence par le nom, quand on est un adulte élégant et responsable, conscient et content de son look et de son style : on ne fait pas l’oignon mais plutôt du « layering » -aka « superposition de vêtements » –  ok ?

layering-clothes-superposition-vetements

Bon super, vive l’anglais (« Where is Bryan ? In the kitchen, doing layering ») !

Et pour le reste, il suffit de faire appel à son bon sens en ce qui concerne les associations de couleurs, de matières, de volumes, et d’y aller petit à petit : une première couche d’habits, si ça va, on continue, une deuxième couche, ça va toujours, alors roule Jeanine, une troisième couche etc.

Le layering, c’est comme le travail de déminage : il faut s’avoir s’arrêter à temps…sinon ça explose !

blouson-veste-sweat-hiver

1 Surchemise, H&M ; 2 Trench coat, Asos ; 3 Sweat matelassé,  Astrid Andersen

 

Mais aussi :

 

NE PERDS PAS TES MOUFLES

gants-moufles-hiver

1 Moufles, Level ; 2 Gants, Isotoner

 

LES COLLANTS OU LA VIE

collants-mode-fantaisie-fashion-hiver

1, Collants, Topshop ; 2, Chaussettes, Stance

 

N’OUBLIE PAS TON ÉCHARPE

echarpes-mode-hiver

1 Cape, J.Lindeberg ; 2 Écharpe, Topshop

 

Allez, je vous laisse aller vous rhabiller pour ce long mais divinement stylé hiver en prévision ! Ciao 😉

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *