Sapologie : nettoyage stylistique printanier !

« Cui cui cui cui cui cui cui cui cui… » Vous entendez ce doux bruit les namis ? C’est le printemps qui arrive ! Et qui dit printemps, dit …

…Bah ménage. Ouais désolé, je sais c’est pas folichon mais c’est la tradition. Et l’air de rien n’empêche, dans la tradition il y a aussi du bon.

Oui, c’est vrai, habituellement quand on est un jeune excité de moins de cinq décennies si on entend « tradition » on pense : « vieillerie ma gueule », « casse-co*illerie mon frère », « pourri mamie », « obligation garçon » etcetera, et c’est tes rats, et c’était ras….

Ce qui hééééééé, ma foi n’est pas faux parfois…

Mais, si on est du genre à regarder la bouteille à moitié pleine, la moitié de gâteau restante, la robe boule qui nous va comme un gant au lieu du tregging qui nous saucissonne, le soleil derrière les nuages gris, les tomates dans la ratatouille, les étoiles dans la nuit noire, le visage sous les boutons, l’enrichissement sensoriel pendant les heures de pointe…

Si on regarde le BON côté des choses, eh ben on peut aussi penser que la tradition d’abord :

c’est pratique ;  tout est déjà tout fait pas besoin de rien penser.

c’est fiable ; avant qu’on naisse des tas de gens super gentils et super morts maintenant, se sont gentiment portés volontaires pour tester tout le bordel et voir si ça marche. 

Et, le nettoyage de printemps c’est du lourd niveau tradition !

Oui ça doit remonter, pfffffou… j’sais pas moi au moins à l’époque de Cro-Magnon et de ses grottes ( oui, vous vous rappelez Cro-Magnon et Cro-Mignon, les cousins ! Mais si vous savez, je vous en ai parlé dans l’article sur les danses tendances : les fameux inventeurs de la dance music 🙂 ) !

Bref, en gros il consiste en quoi ce ménage ? Eh ben à dégager tout le dawa que vous avez entassé tout au long de l’hiver, petits castors que vous êtes, et de le remplacer par un dawa qui vous sera utile au printemps et peut-être même bien en été d’abord.

Vous voyez, pas bête le truc ! C’est donc ce qu’on va faire tout de suite là même, mais au lieu de le faire dans notre maison, eh ben on va le faire, en bien plus ciblé, en bien plus précis ce nettoyage : pile-poil dans notre garde-robe.

 

ON COMMENCE PAR VIRER LES MANTEAUX NON ?

Si hein ! Et « enfin ! », entends-je.

Oui, c’est THE symbole hivernal le manteau, alors lorsque arrive la période où on peut le faire gicler hors de notre champ de vision, il faut le dire : ça émeut.

Et, quand on raboule ses petits remplaçants, les blousons, les blazers, les gilets, les impers….franchement ça donne même envie de verser une petite larme j’trouve .

1 Blouson en velours, Asos ; 2 Veste en Denim, H&M ; 3 Parka Métallisée, Calvin Klein ; 4 Blouson, Bershka ; 5 Cardigan, Selected

 

ON RAPATRIE LES JOUPES !

Oui, je sais les robes et les jupes ça se met aussi en hiver, avec des joulis collants, des joulis bas en laine et tout…

…Quand on est FOULLE ! Ou super motivée ! Ou croisée avec un ours polaire ! Ou genre, métisse canard-pingouin ! Ou en route pour une (first !) date ! BREF QUAND ON  FAIT CRAINRI ON NE SENT PAS LE FROID !

Alors que là, on va pouvoir le faire à l’aise sans que nos belles petites dents soient toutes effritées à force de s’être tambourinées les unes contre les autres.

1 Robe Sweat, Style Nanda ; 2 Jupe plissée, Asos ; 3 Robe fluide, Mango ; 4 Jupe en cuir , Asos

 

AVEC LES CHAUSSURES, ON SE FAIT PLEZ’

Certes, il y a des chaussures qui sont vraiment typées winter : les grosses grosses bottes, celles avec de la fourrure etc. Mais la vérité, c’est que si t’es malin vestimentairement parlant et que t’as pas du tout envie de faire du tri, tu peux en garder certaines et les faire gratter jusqu’à l’hiver suivant à l’aise !

Mais comme il y aussi de jolies petites godasses fabriquées rien que pour le printemps…eh bah ça donne la motivation pour ce fichu ménage !

Non ? Tant pis, alors on garde tout, eh ouais on est comme ça nous !

1 Mules, Topshop ; 2 Mocassin, Free People ; 3 Boots, Timberland ; 4 Baskets, Adidas ; 5 Sneakers plateforme ; River Island

 

HEU MAIS POUR LES BONNETS TOUT ÇA, ON FAIT COMMENT ?

Bah, franchement, là ça dépend des goûts la vérité !

Bon si on suit la thématique « tradition » d’aujourd’hui, on devrait en toute logique reléguer ce genre d’accessoires au grenier. Mais attends faut pas abuser, si t’écoutes tout ce que ta mémé te dit tu finis sapé comme ça :

Non, c’est vrai les saisons ça se respecte mais moi j’dis quand t’es un sapeur ton seul et unique patron : c’est le style !

Après faut savoir doser quoi.

Allez, j’vais essayer de fixer une petite limite stylistique histoire d’être rigoureuse…hum je réfléchis…Voilà ! Disons que tant que tes cheveux  ne se transforment pas en churros ou en Deluxe potatoes, t’es tout bon : il ne fait pas encore trop chaud !

1 Bonnet, TrueSpin ; 2 Casquette, Asos ; 3 Bonnet, Cayler and Sons ; 4 Casquette, H&M

 

PAR CONTRE, ON FAIT PÉTER LES SWEATS !

Ça, ça déboîte quand même !

Tu vois tout l’hiver, tu te casses la tête à choisir des beaux pulls/sweats originaux et tout, et…Bah personne ne les voit ! Sous  les manteaux, les ponchos, écharpes ou autres cardigans de mes deux qu’ils disparaissent nos supers sweats ouais .

Mais là au printemps, ni trop auch’ ni trop froid c’est pile le moment où on peut frimer !

1 Sweat manches à franges, Style Nanda ; 2 Sweat à manches ballons, Asos ; 3 Sweat à imprimé graphique, Adidas Originals x Pharrell Williams ; 4 Sweat tricolore, Fila

 

ON RABOULE LES LUNETTES OU BIEN ?

Moi j’dis : carrément !

Non parce que les lunettes, c’est clair ça peut faire toute la tenue d’un sapeur, mais en hiver ça peut aussi nous faire ressembler à un invité anonyme de C’est mon choix.

Alors que dès que les rayons du soleil se font assez gentils et courtois pour nous illuminer, même très timidement, nous et notre beauté céleste : eh bah ça déboîte son tonton !

1 Roberto Capucci ; 2 Claire’s ; 3 Spitfire ; 4 ZeroUv

 

 

Vous l’aurez peut-être aussi deviné, en toute logique :

– sauf si projet obscur en vue, virez vos gants

lourdez également vos écharpes ou remplacez les plus balèzes par de petites étoles toutes délicates

congédiez vos bouillotes

réapprivoisez  doucement bandes de cire, épilateurs et autres reliques de l’été passé

prenez rendez-vous avec votre coupe-tifs pour dompter la jungle sous votre chapka

 

…Et ma foi, vous devriez être ready pour profiter de cette magnifiiique saison 😉 !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *